15 avril 2012

Berenice Abbott au Jeu de Paume

Entre portraits, photographies d'architecture et images scientifiques, Berenice Abbott (1898-1991) nous offre un témoignage de son époque en noir et blanc. Vue de nuit, New York - 1932 Tous les tirages que l'on peut voir au long de cette rétrospective sont d'époque et signés. Au début, on découvre plusieurs portraits de personnalités. Notamment, Eugène Atget, le père de la photographie documentaire que Berenice Abbott révéla au public. On voit un portrait de Berenice Abbott fait par Man Ray dont elle fut l'assistante lorsqu'elle... [Lire la suite]
16 janvier 2012

Diane Arbus au Jeu de paume

Chaque photo de Diane Arbus provoque une émotion et le tout créé une atmosphère atypique. Elle réussi à chaque fois à capter le moment où ses sujets lâchent prise. Je peux franchement vous dire que c'est une des meilleures expositions photographiques que j'ai vu. Enfant avec une grenade en plastique dans Central Park, New York 1962 L'essentiel des 200 photographies présentées dans cette exposition ont été prises à New-York, là où Diane Arbus puise sont inspiration dans ses rues, dans ses parcs. Elle fait parti du courant de... [Lire la suite]
Posté par carelita à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 décembre 2011

Expo : JR "Encrages"

En pénétrant dans la cour intérieure de la galerie Perrotin, un oeil immense vous regarde fixement. A qui appartient cet oeil ? Ce n'est pas la question. JR, street-artiste, montre à travers ces visages anonymes la multiplicité de l'humanité. Grâce aux oeuvres éphémères de JR, les yeux grands ouverts de ces héros anonymes s'infiltrent dans le paysage urbain que ce soit à Rio, Jaïpur, Nairobi...On dit parfois que les yeux sont le reflet de l'âme, ici cela prend tout son sens. Ces visages montrent l'âme des lieux dans lesquels ils sont... [Lire la suite]
Posté par carelita à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 novembre 2011

Expo : Paris-Texas Culture Shock

Le premier point positif est le très bon accueil de la galeriste qui vous explique le pourquoi de cette exposition : rapprochement entre la France et les États-Unis et l'occasion peut-être de découvrir les futurs grands noms de l'art contemporain ! Les Texans débarquent à Paris et l'art traverse les frontières. Vous découvrirez les photos-montage d'Anderson & Medrano, l'univers onirique de Kimberly Gremillion, le flou artistique d'Eric Turlot...En outre, ce n'est pas un musée, donc toutes les oeuvres sont à vendre...si le coeur... [Lire la suite]
Posté par carelita à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 août 2011

Expo : Tokyo-e

3 artistes qui présentent de 3 façons différentes le Japon contemporain et son idéntité. J'ai beaucoup aimé la mise en scène de cette exposition qui mérite le détour. Au centre d'une pièce carré, on se promène entre les photos de Yukichi Watabe. Les photos en noir et blanc de ce reporter-photographe retracent l'enquête sur un tueur en série qui usurpe l'identité de ses victimes à travers la ville de Tokyo en 1958.Autour, sont accrochées sur les murs les grandes photographies couleurs de Yutaka Takanashi. Aucun être humain n'apparaît... [Lire la suite]
Posté par carelita à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mars 2011

Expo-photo : PHOTO / FEMMES / FEMINISME

Je suis allée à cette exposition sans me renseigner au préalable. Je m'attendais seulement à voir quelques photographies de femmes photographes dans une petite bibliothèque. Or, quelle ne fût pas ma surprise (très agréable) quand je me suis rendue compte que l'exposition regroupait plus de 200 photos datant de 1860 à 2010 ! La bibliothèque Marguerite Durand regroupe un fond unique en son genre. Ces photographies triées sur le volet nous racontent les femmes à la conquête de leur liberté depuis 150 ans. Différents thèmes y sont... [Lire la suite]
Posté par carelita à 17:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


02 mars 2011

James Dean : "On the road...une vie programmée"

Depuis toute petite j'adore James Dean. A l'âge où j'ai eu droit aux lunettes, à l'appareil dentaire et l'acné, je me laissais aller à rêver du beau "Rebel without a cause". James Dean aurait eu 80 ans cette année s'il n'avait pas trouvé la mort à seulement 24 ans en 1955. Le styliste Maurice Renoma lui dédie une exposition "James Dean on the road...une vie programmée". Cette exposition regroupe des photographies incontournables de James Dean lors du tournage de ses films, des ses amis... Au-delà d'être un acteur extraordinaire,... [Lire la suite]
Posté par carelita à 16:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 février 2011

Expo-Photo : David Goldblatt à la fondation HCB

Je ne sais pas bien pour quelles raisons mais je suis très sensible aux problèmes de racisme et plus particulièrement à celui de l'apartheid. David Goldblatt nous propose sa vision de l'Afrique du Sud pendant et après l'apartheid (1948-2010). Au 1er étage de l'exposition, le photographe nous offre des scènes du quotidien à Johannesburg durant l'apartheid (entre 1950 et 1990). On peut voir sur ces photos en noir et blanc, des familles, leur magasin, leurs maisons au moment où ces familles doivent tout quitter à cause d'une loi... [Lire la suite]
27 décembre 2010

Expo-Photos : Larry Clark au Musée d'Art Moderne

"Death is more perfect than life..." Cette phrase pourrait résumé à elle seule ce que pense non pas l'artiste lui-même mais plutôt l'objet de ses photographies : des adolescents brisés par la vie. Tulsa, 1971 Dans l'exposition "Kiss the past hello", Larry Clark (né en 1943) aborde les thèmes de la drogue, du sexe, des armes, de la violence à travers les yeux d'adolescents aux États-Unis. Les premières photos exposées sont celles de sa mère dont il a été l'assistant. On y voit des photos de familles, de bébés et... [Lire la suite]
15 décembre 2010

Expo-Photos : André Kertész au Jeu de Paume

A travers ses photographies, André Kertész (1884-1985) nous dévoile ses sentiments. Cette rétrospective au Jeu de Paume invite à un voyage intime et poétique en Hongrie, à New-York...et Paris. "Je ne documente jamais, j'interprète toujours avec mes images ! C'est la grande différence entre moi et beaucoup d'autres[...]. J'interprète ce que je ressens à un moment donné. Pas ce que je vois, mais ce que je ressens." Chez André Kertész l'émotion passe par la composition, le recadrage et le tirage de ses photos. Il préfère se... [Lire la suite]


  1