16 janvier 2012

Diane Arbus au Jeu de paume

Chaque photo de Diane Arbus provoque une émotion et le tout créé une atmosphère atypique. Elle réussi à chaque fois à capter le moment où ses sujets lâchent prise. Je peux franchement vous dire que c'est une des meilleures expositions photographiques que j'ai vu.

Arbus_ChildGrenadeEnfant avec une grenade en plastique dans Central Park, New York 1962


L'essentiel des 200 photographies présentées dans cette exposition ont été prises à New-York, là où Diane Arbus puise sont inspiration dans ses rues, dans ses parcs. Elle fait parti du courant de street-photographer des années 50 et 60. Ses photographies témoignent de cette époque aussi bien à travers les modes vestimentaires, les événements... Son œil, toujours en mouvement, réussi à tous les coups à capter le moment crucial, celui où les personnages lâchent prise.

barmaid_arbusL'artiste utilise beaucoup le flash aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Cette technique met en exergue certains éléments dans la photo, parfois des défauts. Certaines situations cocasses m'ont parfois fait penser aux photos de Martin Paar notamment la "Barmaid chez elle avec un chien en peluche" (Nouvelle-Orléans, 1964). Diane Arbus ne recadre jamais ses clichés d'où le bord noir visible du négatif. Elle opte également pour un grain de photos très gros qui génère une atmosphère de conte féerique. Les personnages qu'elle choisit de prendre en photos prennent aussi part à cette atmosphère. Il s'agit en effet, le plus souvent de personnages excentriques (hommes très maigre, géant, nain, jumelles, obèse...).

Un autre aspect très important chez Diane Arbus, et que l'ont remarque facilement, est la ressemblance et la symétrie. Les personnages sont très souvent pris par 2. On retrouve également à plusieurs reprises les thèmes de la transformation, du monde forain, de l'adolescence. Avant de mourir en 1971, elle se rend dans un foyer pour handicapés mentaux dans le New Jersey le jour d'halloween. Cette dernière série de photos "sans titre" est peut-être l'une des plus touchantes.

Les photos de Diane Arbus sont comme des secrets à découvrir : "Plus elle vous en dit, mois vous en savez."

Jusqu'au 5 février au Jeu de Paume

Posté par carelita à 17:11 - Curiosités Culturelles - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire