20 février 2011

La vie sous Paris : les catacombes

Toujours à la recherche d'expérience inédites, ma deuxième promenade dans les catacombes (hors catacombes officielles) restera bien gravée dans ma mémoire ! Un univers parallèle à découvrir absolument (hormis pour les claustrophobes et autres
stressés du genre) !

cata_pola

Durant une nuit complète, Mappy (notre super "guide touristique" !) nous a emmené à travers plus de 300 km de galeries souterraines incroyables. Un plan de ces galeries existe mais des petits rigolo (ou pas) appelés les cataphiles s'amusent à les confisquer et à les brûler. Pour eux, bien connaître les catacombes, c'est d'abord s'y perdre. Ces cataphiles vivent pratiquement sous-terre, ces couloirs font partie de leur façon de vivre. Un de leur passe-temps est également de lacher des fumigènes pour faire fuir les "touristes" comme ils nous apellent. J'en ai fait l'expérience et j'ai trouvé ça plutôt rigolo à vivre.

Une autre tradition de ce milieu sub-urbain est de dissimuler un peu partout des messages sur un papier : les tracts. Ces tracts sont un moyen de communication pour les cataphiles. A cause de l'humiditité, ils ont une durée de vie limitée. Il ne faut donc pas hésiter à les ramasser pour compléter sa collection. D'ailleurs, j'ai commencé la mienne ! J'avoue ne pas avoir bien compris la signification de celui que j'ai trouvé !

Mais où peuvent bien mener ces galeries ? La surprise est de taille, lorsque l'on débouche sur ces salles aux noms étranges : salle du bélier, le cellier, la poste, la chaumière, la plage, le château...On y trouve de magnifiques œuvres comme des reproductions de chef-d'oeuvre, des sculptures ou même Bob l'éponge et pac man !
Pour accéder à ces salles hors du temps et de l'espace, il faut en passer par des chatières (trou dans lesquels il faut ramper), des tunnels avec de l'eau jusqu'au genoux, des passages à 4 pattes...Ça se mérite et mieux vaut être bien équipé !

Dans ces couloirs interminables et humides (très humides parfois), on croise d'étranges énergumènes dessinés sur les murs mais aussi en chair et en os. Le partage et l'échange sont les principes de base de la vie sous Paris. Au gré des salles, on
s'installe, on danse, on mange, on discute, on boit...Le monde sous-terrain serait-il plus paisible que la vie au grand air ?

Pour en savoir plus sur l'histoire des catacombes : catacombesweb.free

Posté par carelita à 19:22 - Curiosités Nocturnes - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Assez impressionnant comme expérience ! On serait presque curieux de voir ce qu'est ce message abscons laissé par ces cataphiles (néologisme douteux !). En tous cas, bravo d'avoir osé... Personnellement, étant légèrement claustrophobe (sans être cataphobe !), je n'essaierais pas. Note bien, si t'as d'autres photos des oeuvres pariétales, tu n'as qu'à les flicker
    Bises.

    Posté par Nicolas, 21 février 2011 à 14:57
  • J'ai adoré cette expérience et j'espère bien remettre ça ! Pas évident de prendre des photos dans ce milieu. En plus, j'avais juste mon Iphone...

    Posté par Carelita, 21 février 2011 à 18:13
  • "En plus, j'avais juste mon Iphone..." )
    Quand j'ai acheté le mien tu m'as dit "pas pour moi car je passerais ma vie dessus"... Bon finalement, ça rend bien service et en plus t'as le temps pour ton blog, comme quoi c'est possible !

    Posté par Nicolas, 21 février 2011 à 20:06
  • Je veut

    Bonjour, voilà un moment que j'essaie de rentre en contact avec des cataphiles sans succès, je suis etudiant marocain sur Paris depuis quelques années, je pense bientot partir en amerique latine et ne pas avoir vu les catacombes sur Paname ca me rend juste malade. Peut tu m'aider à prendre contact avec des cataphiles ? Puis je venir lors de ta prochaine perenigration ? D'avance merci !

    Posté par Mek, 21 mai 2011 à 19:10

Poster un commentaire